Available courses

■ Les fractures de l’enfant sont très fréquentes, sur un os en croissance, constitué d’une maquette cartilagineuse qui va progressivement s’ossifier.

■ Les fractures diaphysaires sont très souvent de forme incomplète liée à la plasticité de la matrice osseuse et sont des fractures spécifiques à l’enfant :

fracture en motte de beurre, en bois vert, sous périostée « en cheveu »,

déformation « plastique ».

■ En traumatologie infantile et surtout chez le nourrisson, il faut toujours avoir à l’esprit une possibilité de maltraitance.

■ Y penser lorsqu’un enfant présente un malaise grave, une apnée, une pâleur,

une convulsion sans hyperthermie, des vomissements à fontanelle bombée.

■ Le considérer alors comme un traumatisme crânien grave.

■ D’autant qu’avant l’âge de la marche, l’enfant ne peut pas présenter d’ecchymose accidentelle sauf anamnèse cohérente.

■ La maltraitance existe dans tous les milieux familiaux et sociaux.